Ces bordelais qui font du bien : Patrick Saiz Panos

Vous avez déjà entendu un quartier pleurer ? Allez à Saint Michel quand son facteur annonce qu’il part en vacances. Retournez-y pendant qu’il est en vacances et savourez son retour. On se croirait dans un mélodrame. Saint Michel n’est pas content quand Patrick s’en va.

Les raisons paraissent évidentes : les remplaçants n’assurent pas le même service, ne distribuent pas le courrier parce qu’ils ne trouvent pas de place pour se garer, se trompent dans les noms etc… Pour la plupart, ils ne traînent pas à St Mich malheureusement victime d’une mauvaise réputation.

Mais ces explications ne suffisent pas pour comprendre ce qui ressemble à de la détresse chez certains habitants. Il fallait donc suivre Patrick dans sa tournée et décortiquer ce personnage.

D’abord, Patrick est à pied, ni en voiture, ni en vélo. « Comment veux-tu que je circule entre les petites rues quand tu as un camion qui déballe ? Et je ne te parle pas des jours de marché ». Patrick effectue donc 1h de vélo depuis le centre de tri de Bègles et 3 h de marche pour effectuer sa tournée. Sa besace pèse 20 kg au commencement. Et ce grand-père de 54 ans est en pleine forme.

Patrick pratique de façon innée et complète le « service public ». Chaque habitant est un « client » et chaque habitant a ses habitudes qu’on ne connaît qu’avec le temps. Inutile de sonner là, car la cliente n’est jamais chez elle à cette heure-ci. Par contre, il sait qu’il la croisera à tel endroit, à tel moment.

D’un autre côté, Patrick aime profondément St Mich. Il a « acheté » ce quartier voici 8 ans sans le connaître et il ne le regrette pas. « Tout est vivant ici ». Il vénère la campagne, mais St Mich « c’est comme un village ».

Avec le temps et en rendant service, il est logique qu’une osmose se soit créée entre St Mich et son facteur. Mais à cette sauce classique, il faut rajouter sa personnalité.

Son sourire est naturel et il ne sait d’où lui vient sa bonne humeur. Ses « Bonne journée ! » sont sincères et s’il n’a pas de courrier à remettre, il n’oublie pas de saluer franchement de la main.

Physiquement, sa barbe tendance fleurie, ses yeux bleus pétillants et son accent chantant n’inspirent non seulement aucune crainte mais vous communiquent beaucoup d’entrain.

Ensuite, il y a les origines et les expériences. Apprenti charpentier à 14 ans, marbrier durant 5 ans et fils de facteur, il connaît le petit commerce qui peuple encore St Mich. De souche espagnole, il sait ce que veut dire intégration et il aime le melting pot du quartier. Patrick comprend St Mich et écoute ses habitants. Il a des anecdotes, mais ne les racontera jamais. « Je suis semblable à un curé, mais je ne suis pas croyant ».

Au final, en n’effectuant que deux rues avec lui, Patrick a été salué par une quinzaine de personnes se trouvant dans la rue, il a donné trois renseignements et a plaisanté six fois. Et nous étions un mercredi, jour de non marché avec un vent glacial donc peu de personne dehors.

Bizarrement, ce qui rendrait heureux Patrick serait d’être à la retraite car avant et après les tournées, le travail est loin d’être plaisant. Et il y a son autre vie : ses quatorze chiens et la chasse. Cependant, il restera toujours attaché à St Mich.

Publicités

4 réponses à “Ces bordelais qui font du bien : Patrick Saiz Panos

  1. Merci lilibac pour ce très chaleureux deuxième portrait.

  2. Pourquoi on a envie d’aller boire un coup avec les personnes que tu choisis lilibac ?
    Et pourquoi ne pas aller boire un coup avec eux ? demande une « petite voix »…
    Ca se prépare ce genre de coups.

  3. Je lui poserai la question demain. Sinon, venez prendre un café vers 11h55 au « Girundia » (café-restaurant à côté du bar La Flèche). C’est là qu’il finit sa tournée et il s’y attarde un peu histoire de souffler avant de reprendre le vélo.

  4. L’horaire n’est pas top pour moi et je suppose pas pour ceux qui bossent de jour non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s